À propos

À propos de moi

Je m'appelle Manu. Je suis une maman, qui essaye d’équilibrer maintenant une carrière à plein temps, l’écriture et la cohabitation avec la plus mignonne des petites boss. Je suis convaincue qu’un jour elle mènera ce monde.

Il y a 3 ans, après 11 ans passés ensemble, mon ex et moi avons décidé de continuer nos chemins séparément. Il a poursuivi sa carrière à l'étranger pendant que je suis restée ici pour élever notre fille. J’ai été secouée au plus profond de moi. Je n'avais jamais imaginé que c'était là que nous finirions. Oui, les couples ont des problèmes. Mais je pensais que nous étions CE couple, celui qui navigue les hauts et les bas de la vie avec la force et la bravoure de guerriers. Nous ne l'étions pas. Aux premiers signes de troubles, notre relation s'est effondrée comme un château de sable surpris par la marée haute.

Pendant un certain temps ça n’allait pas du tout - comme du genre je passais des journées entières à regarder des épisodes de This Is Us, à pleurer ma vie et à manger bien trop de cupcakes. Un soir j'ai peut-être un peu trop bu au point d’envoyer un courriel (ou plusieurs) à mon ex pour lui demander pourquoi nous ne valions pas la peine. Je n’arrivais pas à accepter que c’était si facile pour lui de passer à autre chose pendant que mon monde s’effondrait.  Ensuite, pour me valoriser, je me suis engagée dans des relations pas très bonnes pour mon âme. Certaines étaient carrément toxiques. Ces relations ont presque détruit mon estime de soi déja fragilisée par ma sépartation.  Ma nouvelle liberté ne ressemblait en rien à ce que je m’attendais. Au lieu de cela, j'étais confrontée à quelque chose que je craignais vraiment: la solitude. Pas le genre où on est seule à la maison un samedi soir, à regarder des films d'amour plates.

"La solitude ne vient pas de l'absence de personnes autour de vous, mais de l'incapacité de communiquer les choses qui vous semblent importantes." - Carl Jung

Je sentais ma personnalité et ma voix lentement être réduites au silence. Je me sentais blessée, trahie, abusée - mon humanité complètement ébranlée. J’ai senti mon corps et ma sexualité être étiquetés et redéfinis par d'autres sans mon consentement. On m’imposait des attentes simplement à cause mon sexe, mon corps, la couleur de ma peau, etc. Et je me sentais seule, incomprise, parfois même méprisée.

J'ai beaucoup écrit pendant cette période. Et ça a aidé. J'ai ressenti le besoin de faire la paix avec ma vie et mes mots m'ont sauvée. J'ai pu faire face à ma nouvelle réalité. Et ce que j'ai vu n'était pas si mal. Je possède ma maison, j'ai une bonne carrière dans un domaine que j'aime, et oui, je suis cette maman débordée, qui ne sait pas toujours ce qu’elle fait mais ma fille est une petite humaine incroyable et j’aime à croire que j’ai quelque chose à contribuer à son unique personnalité.

Ma vie est décousue et compliquée. Et maintenant, je l'accepte.

Je ne veux plus rester dans l'ombre de mon passé. J’accueille la femme que je suis à bras ouverts. J'ai appris que l'amour-propre est essentiel à la guérison. Je suis en construction, mais je suis fière du cheminement accompli.

 

À propos de ce blogue

Cela a commencé par une date.

Quelques mois après ma séparation, je me suis retrouvée avec quelqu'un d'autre qui n'était pas mon mari, pour la première fois en 12 ans. Je pensais que ça avait bien été lorsqu’il m’a raccompagnée à mon auto, m’a embrassée tendrement et m’a dit qu’il avait hâte de me revoir.

Et puis il ne m'a jamais rappelée. Ni le prochain gars avec qui j'ai eu un rendez-vous ni le premier gars avec qui j'ai couché après ma séparation. Et puis il y a le gars pour qui j'ai commencé à développer des sentiments qui m'a brisé le cœur et probablement mon estime, déjà fragile.

Et puis un soir, j'ai bu trop de vin (bin oui, encore) et leur ai écrit des lettres. Ne t’inquiète pas. Je ne les ai jamais envoyées. Ma vie n'est pas un film de Netflix. Ces lettres n'ont pas été envoyées de manière anonyme par une petite sœur bien intentionnée. Mais je les ai partagées avec certaines de mes amies.  Cela a ouvert la porte à de grandes discussions sur l'estime de soi, la vie, l'amour, les relations, les rencontres et la sexualité.  Au fil de nos conversations, j’ai réalisé que ce monde n’était pas toujours tendre avec nous, les femmes. Beaucoup d'entre nous, incapables de s'adapter aux impossibles normes de la société, souffrons d'un manque d'amour-propre. Beaucoup d'entre nous portons des blessures et des croyances limitantes qui nous empêchent de manifester et de réaliser la vie, la carrière, l'amour et / ou la sexualité qui est authentique à chacune d’entre nous.

C'est ainsi que le but de ce blogue est devenu clair pour moi. En tant que rêveuse, âme créative, conteuse d’histoires, amoureuse des humains, femme ayant tendance à souvent trop partager, je voulais écrire, raconter des histoires, divertir, partager mes pensées, inspirer et ouvrir la porte aux conversations. Je pense que nous devons normaliser les différences qui nous rendent uniques. Nous sommes chacune sur une destination différente et ça devrait être en notre pouvoir d’emprunter le trajet qui nous convient.

Ma langue maternelle est le français, mais je parle couramment le Franglais :).   Parfois, j'écris en anglais d'autres fois, je me sens plus inspirée à écrire en français. Peu importe la langue, ce sont mes mots et ils toujours sont honnêtes.

Alors bienvenue dans mon petit espace et j'espère que tu y trouveras ta place.